Le préparateur physique au tennis : un rôle extrêmement important

Dans une interview, accordée par Jannik Sinner au journal L’Equipe en marge du Rolex Monte-Carlo Masters, le joueur italien confiait cette phrase « Maintenant, je fais plus de  »gym », souvent plus de temps que sur le court ! ». Autrement dit, il travaille davantage le physique que le tennis. Cette petite phrase nous a donné envie de nous focaliser dans cet article sur le rôle du préparateur physique au tennis.

Le tennis est un sport qui exige non seulement une grande habileté technique mais aussi une excellente condition physique. Le rôle du préparateur physique au tennis est donc crucial pour optimiser les performances des joueurs sur le court. Ce professionnel spécialisé dans le conditionnement physique développe des programmes d’entraînement sur mesure qui visent à améliorer la force, l’endurance, la vitesse, la flexibilité et la prévention des blessures des athlètes. Voyons maintenant quelles sont ses responsabilités

Responsabilités principales du préparateur physique au tennis

Au cœur de ses responsabilités, le préparateur physique au tennis évalue les capacités physiques actuelles du joueur et identifie les zones nécessitant amélioration. Basé sur cette analyse, il conçoit un régime d’entraînement personnalisé qui accompagne et complète l’entraînement technique dirigé par l’entraîneur de tennis. Ce programme est régulièrement réajusté en fonction des progrès et des besoins changeants du joueur tout au long de la saison sportive.

Adaptation du corps aux besoins spécifiques du tennis

Le tennis requiert une combinaison unique de puissance explosive pour les services et les coups, d’endurance pour soutenir de longs échanges, et de vitesse pour couvrir efficacement le court. Le préparateur physique doit donc intégrer des exercices qui développent ces qualités spécifiques. Par exemple, les exercices de pliométrie pour améliorer l’explosivité, les entraînements cardio pour l’endurance, et les sessions de sprint pour la vitesse sont couramment utilisés.

Dans un podcast que nous vous citons plus bas, le préparateur physique de la Mouratoglou Academy, Pablo Morillas explique que dans sa vision du tennis, il « oriente beaucoup plus sur du travail de pied, de mouvement , d’agilité, de footwork car le tennis se joue d’abord avec les jambes et après tu finis le mouvement avec la main et la raquette. Donc c’est vraiment la priorité de savoir comment se placer, tourner autour de la balle ». La deuxième priorité pour lui, c’est le gainage, puis le préventif (pour minimiser le risque de blessure). Et enfin, le préparateur physique au tennis va travailler l’explosivité, la force et la tonicité.

Le préparateur physique au tennis Pablo Morillas souligne l'importance du footwork

Prévention des blessures : un sujet clé chez les professionnels

Un aspect vital du travail du préparateur physique est la prévention des blessures. Le tennis étant un sport asymétrique, il peut souvent entraîner des déséquilibres musculaires et des blessures spécifiques. Le préparateur physique met en œuvre des stratégies de renforcement musculaire et de flexibilité qui ciblent les zones à risque. De plus, une attention particulière est accordée à la technique de mouvement pour s’assurer que les joueurs utilisent leur corps de manière efficace et sécuritaire.

Le tennisman Arthur Cazaux a eu du mal à passer de son statut de grand espoir junior au circuit professionnel. Gêné par plusieurs blessures, il a fait le choix de se faire accompagner par un « physio » sur les tournois. Ce métier est à la frontière entre le préparateur physique, le kinésithérapeute et l’ostéopathe. Avoir un kiné avec lui a été salutaire. Il a parfaitement réussi sa tournée océanienne : vainqueur du Challenger de Nouméa, avant de briller sur l’Open d’Australie, écartant successivement Laslo Djere, Holger Rune et Tallon Griekspoor.

Ce choix original d’Arthur Cazaux lui a permis de gagner 45 places au classement. Il a en même temps remis en lumière le rôle du préparateur physique au tennis. Mais malheureusement, un tel choix ne peut parfois pas être retenu pour des questions financières.

La question du budget relègue souvent le préparateur physique au tennis au second plan

Parfois, le tennisman professionnel ne dispose pas d’un préparateur physique spécifiquement. En effet, quand on descend dans le classement mondial, notamment sur le circuit Challenger ou Future, il est déjà rare que les joueurs embarquent avec eux un accompagnant sur les tournois. Et, quand ils le font, il s’agit souvent d’un entraîneur de tennis. On peut citer par exemple, Maxime Chazal qui se fait accompagner de Laurent Rochette sur plusieurs semaines (mais pas toutes) de la saison 2024. On peut aussi également mentionner Robin Bertrand, qui nous a confié que parfois il recrute un coach sur place à Monastir, plutôt que de faire venir son entraîneur de France.

Collaboration avec les autres membres de l’équipe

Le préparateur physique ne travaille pas seul. Il collabore étroitement avec l’entraîneur de tennis, le nutritionniste, le psychologue et le kiné pour offrir une prise en charge holistique du joueur.

Cette approche intégrée aide à optimiser la performance globale du joueur, en s’assurant que tous les aspects de sa préparation sont alignés et contribuent à son succès. Vous l’avez compris, au niveau professionnel, seuls les joueurs du Top 50 mondial peuvent s’offrir un préparateur physique au tennis à temps plein. Car, au plus on s’approche des meilleurs mondiaux, au plus le staff des joueurs s’étoffe. Psychologue, préparateur physique, préparateur mental, nutritionniste, entraîneur de tennis (parfois plusieurs). Sans compter les prestataires liés à la communication : agent du joueur, attaché de presse…

Le préparateur physique au tennis : un professionnel de plus en plus présent en académie

On retrouve davantage le préparateur physique au tennis dans les académies. En effet, les académies ont l’avantage d’être des structures collectives où de nombreux joueurs professionnels, ou de grands espoirs du tennis partagent les infrastructures, et l’encadrement. La plus connue d’entre elles est l’académie Mouratoglou, surnommée la « Mourat », située sur la commune de Biot. La côte d’Azur est certainement la région qui compte le plus d’académies de tennis au monde.

On compte aussi l’Elite Tennis Center de Cannes, la Mouratoglou Tennis Academy, la Allin Tennis Academy ou encore la Nice Tennis Academy. Dans ces structures, l’accent est mis sur la préparation physique, car les sportifs qui viennent dans ces structures sont dans une logique de remise en forme post-blessure, de préparation en vue d’une nouvelle saison, ou dans une logique d’amélioration continue.

Les principales académies de tennis de la Côte d'Azur
Les principales académies de tennis de la Côte d’Azur

Le tennisman Jules Marie, qui partage son expérience du plus haut niveau sur les réseau sociaux, montre bien à quoi ressemble le rôle du préparateur physique au tennis. Il filme ses séances cardio et renforcement musculaire à la Mourat, avec Pablo Morillas. On y voit un préparateur physique qui prépare les séances d’entraînement en amont, en fonction de l’état physique du joueur (retour de blessure, préparation de la saison, renforcement), et de l’objectif de ce dernier. Le tennisman quant à lui enchaîne les répétitions, avec différents types de gainage, de la musculation, ou du travail de course à pied sur le tapis.

Dans un podcast, Pablo Morillas raconte que les plus grands tennismen du circuit qui viennent à la Mouratoglou Academy ont leur propre préparateur physique. C’est le cas de Stefanos Tsitsipas, de Daniil Medvedev et de Cameron Norrie. Lui par exemple s’occupe de Jules Marie, mais aussi de jeunes espoirs qui souhaitent intégrer ou progresser sur le circuit ATP ou WTA.

Comment se passe la préparation physique au tennis ?

Le préparateur physique au tennis va faire davantage travailler ce que l’on appelle « le foncier » au moment du retour à la compétition (retour de blessure, entre deux saisons). La préparation foncière vise à améliorer l’endurance fondamentale du sportif, pour que celui-ci puisse mieux récupérer tout au long de la saison, et mieux supporter l’enchaînement des matches et des entraînements. Un tel programme de préparation va permettre une amélioration de la fréquence cardiaque du sportif, ainsi que le renforcement des muscles profonds comme la ceinture abdominale, ou les muscles des membres inférieurs.

Equilibre musculaire

Tout au long de l’année, il va faire varier les exercices de musculation pour travailler un muscle en particulier. Par exemple, un tennisman qui souhaite améliorer la puissance de son service va développer ses triceps. Le préparateur physique au tennis doit faire attention à ce que le sportif soit équilibré d’un point de vue musculaire. Car si un muscle est surdéveloppé par rapport à un autre, cela accroît le risque de blessure. Les exercices de renforcement musculaire visent à améliorer la condition physique du sportif, mais aussi la tonicité et l’explosivité du tennisman.

Adaptation permanente au tennisman

Le préparateur physique au tennis doit s’adapter en permanence au rythme du tennisman. Dans le podcast, Pablo Morillas explique qu’il adapte la préparation physique en fonction du programme du sportif. Il n’aura pas les mêmes exercices ou la même charge de travail s’il prévoit de rester 6 semaines consécutives à l’entraînement, ou s’il part en tournoi la semaine suivante.

Le préparateur s’adapte aussi aux résultats de l’athlète. Un tennisman qui gagne en tournoi ne fera pas de séance musculaire tant qu’il est engagé. A ce moment-là, la priorité est portée sur la récupération. En revanche, s’il perd, le préparateur physique au tennis pourra profiter du temps entre deux tournois pour ajouter des sessions de musculation.

Préparateur physique dans le tennis amateur : une révolution est en marche

Avec le développement des influenceurs tennis, qui sont souvent des tennismen professionnels, ou de jeunes retraités des courts, l’importance du préparateur physique au tennis ne cesse d’être démontrée. Mais, ces professionnels ne sont pas accessibles ni forcément nécessaires pour un joueur de troisième série qui souhaite s’améliorer. Alors comment faire pour améliorer votre condition physique quand vous tapez la balle pour le plaisir ?

Pour cela, de plus en plus de programme de préparation physique sont proposés en ligne, comme le fait par exemple Laurent Rochette. Une formation vidéo à la préparation physique, réalisée par des professionnels (un ex joueur de tennis pro, et un préparateur physique de haut niveau) est donc un excellent compromis entre qualité du contenu, besoin du joueur, et coût financier.

Conclusion

En somme, le préparateur physique au tennis joue un rôle indispensable dans la carrière d’un joueur de tennis. En alliant évaluation rigoureuse, entraînement ciblé, prévention des blessures et travail en équipe, ce professionnel aide les joueurs à atteindre et maintenir leur pic de performance tout en minimisant le risque de blessures. Leur expertise est donc essentielle pour toute équipe ou joueur sérieux visant l’excellence dans ce sport exigeant.

Autres articles